Author Topic: mer Veille Activ'echo ou AIS ?  (Read 11380 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline El NoNo

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 220
      • 20 ans pour un rêve
Re: mer Veille Activ'echo ou AIS ?
« Reply #45 on: June 25, 2008, 15:44:16 PM »
C'est bien pour cela qu'il y a des qualifs et des courses de qualif. Au moins le coureur connait ses limites.
Je pense que tout le monde à raison sur le fond, maintenant tout évolue, entre il y a 20 ans et maintenant je vois la différence de matériel, et personne ne va dire, pas de Spi asymétrique, pas de balise, pas de VHF ASN ...
Dans tout changement il y a frein, pourtant l'essentiel est de naviguer non ? Alors pourquoi ne pas rendre possible un matériel pour la sécurité qui est même obligatoire en Figaro ou sur d'autres séries ( et pourtant ce ne sont pas des c... molles).
El NoNo
D2 744

Offline ladombe_lucien

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 219
Re: mer Veille Activ'echo ou AIS ?
« Reply #46 on: June 27, 2008, 13:48:37 PM »
Ce qui est dommage, c'est que seuls les pro-AIS s'expriment sur ce forum.
46°46'N 56°10'W
Michel d'Rethel

Offline ogamot - 720

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 130
      • A la voile
Re: mer Veille Activ'echo ou AIS ?
« Reply #47 on: January 21, 2009, 17:52:20 PM »
Merci Hugo pour le conseil sur la position du Mer-veille sur mon P2, j'ai testé ça cet été c'était impeccable.

J'ai un autre petit soucis : Le support de ma balise Sarsat contient apparemment un aimant qui dévie énormément mon compas magnétique (20°).

Vous la mettez où votre balise Sarsat ?

Offline ogamot - 720

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 130
      • A la voile
Re: mer Veille Activ'echo ou AIS ?
« Reply #48 on: January 21, 2009, 17:53:41 PM »
Juste une précaution  : Je ne souhaite pas relancer le débat sur l'AIS, juste savoir où poser ma balise      :-)



Offline coco47

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 94
Re: mer Veille Activ'echo ou AIS ?
« Reply #49 on: January 22, 2009, 02:14:39 AM »
Ben, si c'est le support qui est aimanté, change de support ! Moi, j'avais coudé puis vissé deux vis dans des petites cales en bois collées au Syka, et elles passaient dans les pattes de l'arrière de la housse de la balise. Le tout était fixé sur la paroi de cockpit, à côté de la descente, juste derrière un des deux compas, lequel n'a jamais bronché d'un degré.

Offline ogamot - 720

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 130
      • A la voile
Re: mer Veille Activ'echo ou AIS ?
« Reply #50 on: January 22, 2009, 18:51:10 PM »
ok merci pour le conseil je vais regarder ça

Offline ogamot - 720

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 130
      • A la voile
Re: mer Veille Activ'echo ou AIS ?
« Reply #51 on: January 27, 2009, 12:59:48 PM »
Le fournisseur me dit qu'effectivement il y a un aimant ... dans la balise.

Offline coco47

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 94
Re: mer Veille Activ'echo ou AIS ?
« Reply #52 on: January 28, 2009, 05:01:31 AM »
Ça ne doit pas être la mienne que la mienne, car celle-ci (Sarsat-Cospas de chez IESM) n'a jamais influencé le compas alors qu'elle était à 10 cm de lui, lui dehors, elle dedans). Mystère…

Offline ogamot - 720

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 130
      • A la voile
Re: mer Veille Activ'echo ou AIS ?
« Reply #53 on: February 08, 2009, 05:55:50 AM »
Après essai, il y a un aimant très puissant dans le support, et un aimant beaucoup moins puissant dans la balise. Je vais enlever celui du support.

Offline The Masked Lemon

  • Newbie
  • *
  • Posts: 30
      • ALIZEST
Re: mer Veille Activ'echo ou AIS ?
« Reply #54 on: February 09, 2009, 10:52:57 AM »
Pour donner quelques précisions, un AIS se base sur une position GPS. Soit il a son propre GPS, soit il faut lui envoyer l'info (ou les 2). Il faut aussi le brancher sur un Gyro, un loch... si vous voulez envoyer d'autres infos. Toutes ces infos sont transmises ensuite par fréquence VHF (portée 20 à 40 milles nautiques). Jusque là, je ne vous apprends peut-être rien. Je navigue avec des AIS depuis plusieurs années et j'ai pu constater que de temps en temps eux aussi s'envoient en l'air et qu'ils ont donné lieu à des accidents (notamment de cargos) dans lesquels les gars se fiaient à l'AIS uniquement ! De plus, un AIS professionnel (marine marchande) sature dans certaines zones très encombrées par le trafic. Les AIS plaisance travaillent avec des puissance plus faible et du coup passent après ! Il est certain qu'au bout d'un moment l'écho apparaitra mais à ce moment vous serez en visu et du coup l'AIS devient obsolète. Il est clair qu'au milieu de l'atlantique le problème ne se pose pas.
Dans la brume, soit. Mais maintenant qu'ils nous imposent les 10m² de surface de réflecteur radar, autant hisser celui-ci qui est très efficace et rester à l'affut des cornes de brume... la VHF est aussi un super moyen de donner sa position quand on la connait évidemment.

En solitaire nous sommes des Hors-la-loi comme il l'a été précisé auparavant. Un mini se voit d'un cargo et j'en sais quelque chose je navigue moi même sur des cargos. Par contre quand je suis en mini je pars du principe qu'il faut voir avant d'être vu ! Le halo des feux de navigation (de nuit) d'un cargo est visible à 10 milles nautiques environ ! 10 milles c'est 30 minutes en moyenne relatives. En 30 minutes il y a largement le temps d'improviser. Quand on dort c'est moins pratique mais au large on ne croise pas des cargos toutes les 30 minutes. Sur la dernière transat j'en ai croisé 5 ou 6 tout au plus. En les appelant pour me signaler ils m'avaient tous (sauf 1) déjà repéré. Arrêtez de tout nous mettre sur le dos, la veille existe, doublée la nuit, dans la brume et par gros temps.

N'oubliez pas qu'un voilier tel qu'un mini n'a rien à faire dans un DST (en général c'est là que se concentrent les cargos) et que s'il s'y trouve il doit faire son possible pour ne pas gêner le trafic (COLREG 9 ou 10 je sais plus).

AIS ou pas, je pense que c'est un choix personnel et de toutes façons, s'il est obligatoire, rien n'empêche de le stopper comme le GPS d'ailleurs. Il faut que tout ceci reste des aides à la navigation et pas des nécessités comme cela le devient.